Ember knight, petit chevalier deviendra grand.

ocade

Disponible le 20 avril en Early Access sur steam. Ember Knights est un rogue-lite, développé par Doom Turtle et édité par Asmodee Digital, jouable de 1 à 4 joueurs, où l’on incarne un chevalier légendaire, prêt à tout pour combattre le sorcier fou Praxis et ses hordes de démons inébranlables.

Ember Knights, relevez le défi de l'accès anticipé !!! - GAMER TEST DOMI

Ember knight est un jeu indépendant de type rogue lite comme je l’ai dit précédemment, où on contrôle un petit chevalier, on traverse les zones qui ressemblent à des donjons, on tue les serviteurs de Praxis, le sorcier fou, qui a siphonné la vie de l’arbre de braise et s’est enfui à travers les mondes, répandant la corruption sur son chemin. La particularité de ce jeu c’est qu’on peut jouer en multijoueur en ligne ou local pour pouvoir avancer au travers des mondes qui nous sont proposés et donc redonner vie à l’arbre.

Préparez vous car vous allez souvent mourir ce jeu est un die & retry, il vous faudra mourir pour apprendre et recommencer en ayant plus de cartes en main. En ce qui concerne les donjons , le commencement vous propose une seule arme, une épée puis par la suite vous aurez d’autres possibilités qui vont vous être proposées. Autre chose très importante, vous allez avoir des skills pour pouvoir avancer au mieux, vous pourrez en porter deux maximum en plus de votre arme principale, chaque skill a un nombre d’utilisation appelée “charge” et bien entendu un temps de recharge. Suivant les skills, il faudra taper les ennemis un certain nombre de fois pour pouvoir réutiliser ces pouvoirs. Avec ceci vous avez aussi les reliques qui restent aussi assez importantes, elles ont pour fonction de booster votre chevalier en activant des compétences passives en plus de tout ce que vous avez déjà.

Concernant les donjons, ce sont des enchaînements de salles, avec des choix cornéliens pour soit avoir un avantage pour le prochain combat ou ne serait ce que vous soigner car vous êtes mal pour la suite. Pendant votre exploration vous allez récolter des pièces celles ci serviront à pouvoir acheter de nouveaux skills ou de nouvelles reliques pour améliorer votre héros. Vous avez également la possibilité de ramasser également des braises, elle ne vous serviront qu’une fois mort car au lancement d’une nouvelle partie, vous êtes de nouveau dans le hub avec un arbre donc vous pouvez utiliser cette monnaie (ça vous donnera aussi des compétences passives ou actives, augmenter la santé ou avoir plus de pièces au démarrage).

A propos des ennemis, on a régulièrement le même type d’ennemis, ils ont plusieurs déclinaisons donc les normaux, les élites et les champions. La difficulté demande beaucoup de dextérité et de réflexe ou sinon la mort vous attend au tournant.

Pour ce qui est de la direction artistique, c’est un jeu avec un pixel art magnifique assez fin, de belles couleurs, on a presque l’impression de jouer à un dessin animé. La bande son vous absorbe dans l’ambiance du jeu, elle est belle et enivrante.

Le jeu est toujours à l’heure actuelle en accès anticipé, mais pour un premier aperçu, on a de quoi faire sur plusieurs heures, une bonne rejouabilité, car on doit faire évoluer ce fameux arbre. J’ai hâte de voir le devenir de ce jeu qui m’a l’air assez prometteur, je ne l’ai testé qu’en solo pour l’instant à voir ce que cela donne avec d’autres joueurs. Je ne peux que vous recommander de l’ajouter à votre bibliothèque ou à votre liste de souhait, ce serait dommage de passer à côté d’une future perle du jeu vidéo.

Laisser un commentaire

Suivez nous aussi sur youtube