Connecte en tant que
[News]Wonderbook : une nouvelle façon de jouer …
ParRuffo Date 10 Jan, 2013 At 06:50 | Categorie News ps3 | Avec 2 Comments

wonderbook

 

Pourtant, si le premier titre à utiliser le Wonderbook n’est certainement pas le jeu de l’année, l’accessoire mérite quelques honneurs, car l’expérience est réussie.

À première vue, l’objet n’a rien d’extraordinaire. Il ressemble à un livre en carton, un peu plus gros qu’une BD, et partout d’étranges marques codées sont imprimées. Pas très beau, pas moche non plus, vraiment rien d’extraordinaire. C’est une fois qu’on lance le jeu et que l’on approche le tout de la caméra Eye toy que le Wonderbook prend vie. Et là, indéniablement, il y a de la magie dans l’air.

Sony mise beaucoup sur son nouvel accessoire. Au point d’en faire son produit phare de la fin d’année avec une mise à disposition de 150 000 exemplaires rien que pour la France, selon le JDLI. Pour le constructeur, il vaut mieux que le charme du sorcier opère.

Le but du jeu « Book of Speels » : mettre le joueur à la place d’un élève de Poudlard. Après avoir choisir sa maison, celui-ci va apprendre de nouveaux tours en lisant un ouvrage d’une célèbre magicienne. Dans la main, le PS Move, l’accessoire de détection de mouvement de Sony, et devant soi, le fameux Wonderbook. La caméra est orientée vers le sol, le jeu peut commencer.

Prouesse de la réalité augmentée, à l’écran, le Move se transforme en baguette magique alors que le livre cartonné prend des airs de vieux grimoire dont on essuie la poussière avec la main. Magique, on vous dit. Pour un peu que les gestes ne soient pas trop rapides et que la pièce soit suffisamment éclairée, on y croit vraiment. Les leçons de sortilèges peuvent commencer. Le livre nous parle, beaucoup, certaines fois trop. Des objets sortent des pages et on mime à la baguette les mouvements désignés pour effectuer les sorts. À chaque fin de chapitre, une petite épreuve vient sanctionner les connaissances apprises juste avant. Si le jeu est plaisant, il reste un peu court et répétitif pour séduire les joueurs confirmés. En revanche, nul doute que les enfants, qui demeurent la cible privilégiée du Wonderbook, seront ébahis par l’expérience et par ce qui se passera dans leur salon.

Si le Livre des sorts est le premier jeu à utiliser le WonderBook, d’autres devraient voir le jour d’ici un an.

WonderBook, le Livre des sorts, sur PS3 exclusivement. Le livre et le jeu : 40 euros ; le livre, le jeu, la caméra et le PSMove : 70 euros environ.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 9.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
[News]Wonderbook : une nouvelle façon de jouer …, 9.0 out of 10 based on 1 rating

Par -


Close
N'hésitez pas à nous suivre sur les réseaux sociaux
By clicking any of these buttons you help our site to get better