Connecte en tant que
[Trophées PS3] Hitman Absolution
Parmatrobymat Date 10 Oct, 2013 At 03:37 | Categorie News ps3, Trophées PS3 | Avec 0 Comments

HitmanAbso

La chasse aux trophées n’est pas toujours une partie de plaisir. Il est des jeux, comme The last of us, où, comme vous pouvez le lire dans mon précédent article, la chasse aux trophées est un calvaire.

Heureusement, il existe des jeux où la recherche des trophées est une excellente chose. Elle vous pousse à tout explorer, tout fouiller, changer votre façon de jouer, explorer toutes les méthodes pensées et prévues par les développeurs, de manière à ce que vous découvriez en profondeur les entrailles de leur bébé (leur jeu hein, par leur enfant, ce serait dégueulasse).

Hitman Absolution fait partie de ces jeux-là.

En tant que tel, Hitman est déjà un jeu formidable. Magique. On ne décolle pas, de la première à la dernière minute. Aucun moment de lassitude. Aucun passage chiant. Une réussite à tous les niveaux, autant graphique, qu’au niveau sonore ou du point de vue de la durée de vie.

Mais dans ce jeu, où la liberté d’action est totale, et où vous avez toute latitude pour choisir la méthode avec laquelle vous allez abattre vos cibles, il est facile de passer à côté de nombreuses choses et de rater moult détails si vous faites les chapitres une seule fois.

Et voici donc une très bonne utilisation des trophées. Dans Hitman, à chaque fin de mission, vous avez un rapport qui vous montre les statistiques du crime que vous avez commis. A ce moment, vous verrez par exemple que vous n’avez utilisé qu’un costume sur les cinq possibles dans le chapitre. Vous verrez également que vous n’avez réalisé aucun « meurtre » par accident, alors que c’était possible trois fois. Ou encore que vous n’avez empoisonné personne, alors que vous auriez pu.

Ces « défis » (puisque c’est ce dont il s’agit ici) sont au nombre de 278 sur l’ensemble des chapitres. L’un des trophées du jeu vous oblige à en réussir au moins 100. Personnellement, j’aurais même aimé qu’on m’oblige à en faire plus. Pour reprendre les exemples cités plus haut, il faudra rejouer le chapitre, en prenant le costume d’électricien plutôt que celui de policier, ce qui vous compliquera la tâche pour entrer dans le commissariat, mais qui vous rendra la vie plus facile pour entrer dans les égouts car des travaux de maintenance sont en cours. Vous devrez également apporter une attention plus particulière à l’énorme lustre en cristal qui trône au milieu de la pièce, plutôt que d’aller tuer votre cible au fusil à pompe comme un gros bourrin. Bref, il faudra modifier votre façon de jouer, et donc forcément d’apprécier l’expérience apportée par l’agent 47.

Les autres trophées sont des trophées liés à l’histoire, où qui se débloquent quasiment tous seuls, sans y penser, si l’on joue de manière furtive et discrète. Mis à part celui où il faut débloquer des titres, ce qui consiste à réaliser des actions bien spécifiques telles que « cacher 5 corps au cours d’un seul chapitre », « utiliser un katana dans un chapitre pour tuer 9 ennemis » ou « tuer de façon accidentelle deux fois de suite ».

Il y a bien sur un trophée de collecte, puisque vous devrez trouver des preuves, disséminés tout au long des chapitres. Ces preuves se trouvent souvent dans des endroits bien gardés, et vous poussent donc encore une fois à agir avec ruse et discrétion pour les récupérer, alors que vous seriez simplement passé à côté sans y prendre garde ou essayer de les récupérer s’il n’y avait pas le trophée.

Enfin dernier point, un trophée vous demande de gagner un million de dollars avec les contrats. Les contrats sont la partie « multijoueur » d’Hitman, puisqu’il s’agit ici de créations réalisées par les joueurs du monde entier. C’est un point du jeu que j’ai vraiment trouvé excellent. En fait, pour créer un contrat, vous rejouez simplement un des niveaux du mode solo, mais vous avez tout loisir de choisir n’importe quelle cible à éliminer (je dis bien n’importe quel PNJ présent, membre de la foule, vulgaire policier faisant une ronde ou commerçant d’une rue piétonne) et ce de la façon dont vous le souhaitez. Une seule condition requise à la création du contrat : que vous arriviez à le compléter vous-même. C’est un système vraiment bien fichu, puisqu’il vous amène une nouvelle fois à visiter des endroits déjà vus dans l’aventure, mais sous un tout nouvel angle puisque les cibles proposées ne sont pas celle prévues par les développeurs au départ.

Du grand art.

Jamais une chasse au trophée ne m’a tant amené à changer ma façon de jouer, et à revisiter des niveaux en profondeur autant qu’Hitman. On sent vraiment que les concepteurs ont pensé chaque trophée de manière intelligent, pour mettre en valeur le gameplay de leur jeu. Bravo à eux.

Chapeau.

 

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
[Trophées PS3] Hitman Absolution, 10.0 out of 10 based on 1 rating

Par -


Close
N'hésitez pas à nous suivre sur les réseaux sociaux
By clicking any of these buttons you help our site to get better