Connecte en tant que
[Test indy] Randal’s Monday

« Depuis quand n’avez vous pas éclaté de rire devant un bon jeu vidéo? »
Ceci était une phrase qui était dans un test à l’époque où Escape from monkey island était sortie, et elle m’avait marqué car effectivement (ou en tout cas à l’époque) c’était un cas qui arrivait rarement.
Bien que l’humour soit plus présent aujourd’hui dans les jeux vidéos, avez vous déjà éclaté de rire? Peut être, en tout cas c’est la première phrase qui m’est venue quand j’ai joué à ce jeu et quand j’ai commencé cet article.

Autant vous dire que ça annonce du lourd!
Alors tout d’abord, les fans de jeux vidéos et de films cultes vont se RÉ-GA-LER, les clins d’œils sont omniprésent, à tel point qu’on s’amuse à chercher dans tout les tableaux du jeu où ils sont planqués (quand il ne sont pas carrément mis en avant).
Pour bien vous faire comprendre l’importance des easter egg dans ce jeu voici quelques exemples:
-des posters de films du type Alien
-des répliques de séries ou de jeux vidéos
-et mon préféré: le temps de chargement dans le métro où ils mettent des conseils d’autres jeux du style « tuer des ennemis remonte votre jauge de bullet time » « roulez en contre sens pour gagner des points »
C’est marrant, carrément pas subtil mais c’est ça qu’on aime.

randalsmonday-003-050514png-0d2a7c
Ceci n’est ABSOLUMENT PAS un stormtrooper

Parlons (enfin) du jeu en lui même j’ai nommé Randal’s Monday, c’est un jeu de point & click sortie il y a quelques jours en ce beau mois de novembre. Alors que tout le monde attend les gros block buster triple A des jeux vidéos, un petit bonhomme pointe le bout de son nez et devrait trouver sa place car il est vraiment exceptionnel.
L’histoire commence avec notre héros, un narcissique cleptomaniac alcoolique et complètement à côté de la plaque; qui revit la même journée en boucle (et en passant avec la même musique au réveil que dans le film « un jour sans fin ») et il faudra résoudre des énigmes pour sortir de ce bordel.
Bon ok, pour un point & click ce scénario n’est pas digne d’un roman de Kafka, mais les dialogues, situations et actions vont vous faire très rapidement oublier ça.
Au bout d’un moment j’ai moi même pensé que les énigmes étaient superflues tellement j’attendais le prochain échange de réplique.

La jouabilité est celle d’un point & click, tu pointes et tu clic, à la différence que l’on peut choisir entre l’ancien modèle de ce type de jeu (je clic droit et je choisit l’action) ou le modèle plus moderne avec clic gauche observer et clic droit interagir. Ce qui est un petit plus notons le.

514252506

La bande sonore est sympathique, la musique colle bien aux situations et les voix des personnages sont exactement celles qui collent bien!

Les graphismes sont travaillés, les personnages bien dessinés (limite caricaturés), le seul bémol que j’ai trouvé est l’animation des déplacements des personnages, on à l’impression qu’ils marchent sur un mur plutôt que dans un décor, un côté plus « naturel » dans leur façon de bouger aurait été beaucoup mieux.

En bref ce jeu est une véritable tuerie et vous allez passer pour un dingue à vous fendre la poire en deux tout seul devant votre écran, mais croyez moi, ça vaut le coup, surtout que pour une fois, la traduction française du jeu est présente dès sa sortie, certains devraient en prendre de la graine (hein telltale?).

randals-monday-imagen-6

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

Par -


Close
N'hésitez pas à nous suivre sur les réseaux sociaux
By clicking any of these buttons you help our site to get better