Review : The Diofield Chronicles

Klelian 1
1 0
Read Time:4 Minute, 30 Second

Nous avons eu droit à un florilège de sorties chez Square Enix récemment, parmi lesquelles quelques nouvelles licences dont The Diofield Chronicle fait partie. The Diofield Chronicle est un RPG tactic, à la différence de Triangle Strategy et Live A Live sortis cette année, The Diofield Chronicle est en temps réel ce qui dynamise le gameplay d’une toute autre façon: le nouveau système de combat stratégique en temps réel appelé par Square Enix « Real Time Tactical Battle » (RTTB). Le jeu est disponible depuis le 20/09/2022 sur Nintendo Switch, PlayStation 5, PlayStation 4, Xbox One, Xbox Series et PC.

Synopsis

Le monde est à feu et à sang, l’Empire étant son territoire sur le continent afin de s’emparer de pierre de Jade et bien que l’île de Diofield ai été relativement épargnée du fait de l’éloignement géographique qui implique la traversée de la mer, le conflit se rapproche à grand pas des frontières. Vous incarnez un jeune homme du nom d’Andrias Rhondarson, à la tête d’un petit groupe de mercenaires qui comprend initialement Izelair Wigan (la fille unique d’un mercenaire à la grande renommée) et Fredret Lester (ami d’enfance et compagnon d’arme de longue date d’Andrias).

Votre groupe est propulsé à la tête d’une escouade de combattants/mercenaires dirigée par Lord Hende, le chef d’une noble maison de l’ile de Diofield après avoir sauvé son administratrice Lorraine Luckshaw d’une attaque de brigands. Lord Hende dispose d’une grande fortune ainsi que d’une place au Conseil des Lords ce qui permet à son “armée privée” de travailler en collaboration avec le gouvernement.

Vous aurez donc pour consigne de traiter des problèmes militaires à la fois pour le peuple et pour les intérêts de Lord Hende. Un scénario somme toute plutôt classique dans son déroulement.

La direction artistique

Le jeu ne brille pas exceptionnellement par sa qualité graphique, sans être médiocre non plus. Je vous avoue qu’il m’est parfois difficile de juger les graphismes d’un jeu tant cela me passe au dessus, lui préférant le gameplay ou le scénario.

Vous aurez des phases de combat sous forme de diorama dans des environnements variés durant lesquelles vous dirigerez votre escouade et des phases à la 3ème personne (Andrias), lorsque vous serez dans la base, pour faire vos achats, améliorations diverses et vivre les scénettes pré-missions. Dans la base les décors sont sobres et peu détaillés. Les animations en combat sont claires et propres, elles ne surchargent pas le gameplay parfois exigeant en concentration. La musique accompagne parfaitement les phases de jeu et servent l’immersion, on n’en attend pas moins d’un jeu sorti de chez Square Enix.

Le Gameplay

Vous êtes à la tête d’une escouade dont vous gérez les attaques, compétences et sorts en temps réel. Il est donc logique que cette escouade soit limitée en nombre. Vous aurez donc à commander 4 combattants en simultané qui peuvent chacun s’allier avec un autre afin de bénéficier de ses compétences/sorts.

Chaque membre de l’escouade a une classe propre (combattant au corps à corps – cavalier – tireur ou spell caster) et les compétences et sorts qui lui sont propres. Vous rencontrerez au cour de l’aventure plusieurs protagonistes de ces mêmes classes. Ne pouvant en manier que 4 à la fois, le jeu vous propose un système de lien. Vous pourrez en effet choisir 4 combattants principaux (quelle que soit leur classe) et lier à chacun un deuxième personnage. Ce faisant, le combattant principal se verra octroyer la possibilité d’utiliser les compétences de son partenaire lié. Vous aurez ainsi tout le loisir de créer des combinaisons d’escouades personnalisées pour faire face aux situations qui vous attendent.

Il ne s’agira pas simplement de dire à votre groupe où aller ni qui attaquer, il faudra en temps réel vous débrouiller pour faire esquiver à chacun les zones d’effets (AOE) des ennemis, faire en sorte qu’un de vos personnage maintienne l’attention des ennemis lorsqu’ils sont nombreux, soigner, interrompre les sorts ennemis… une vraie petite équipe de MMO gérée par vos seules mains.

Si l’optimisation de votre équipe nécessitera, comme tout RPG, un peu de farming et vous permettra de passer outre la plupart de vos ennemis sans encombre, il faudra garder la tête froide sur certains combats plus exigeants.

Vos compétences/sorts utilisables en combat sont notamment dépendant de l’arme que vous portez, il faudra donc la choisir avec attention et parfois en avoir plusieurs sous le coude pour disposer des sorts utiles. Vous avez également un système d’amélioration d’arme, arbre de talent, quelques accessoires équipables et notamment la possibilité via un équipable nommé “Orbe Magilumique” d’invoquer de puissants alliés connus des licences de chez Square Enix (Le premier dispo étant Bahamut) qui seront d’une grande aide dans certains combats.

Conclusion

The Diofield Chronicles ne sera probablement pas le jeu de l’année et ce en grande partie du fait de son scénario “classique” et de ses graphismes peu poussés. Cependant, le gameplay atypique et innovant de The Diofield Chronicle est très plaisant et prenant, il dynamise superbement les phases de combat. En ce qui me concerne un scénario classique reste une valeur sûre tant qu’il vous permet de voyager/rêver, je ne suis donc pas dérangée par cet aspect. J’accroche tout particulièrement au gameplay Real Time Tactical Battle et j’ai d’ailleurs beaucoup de mal à m’arrêter ! Je vous recommande donc ce jeu sans hésiter, si vous aimez le tacticals, si vous aimez les RPG, vous ne serez pas déçus.

About Post Author

Klelian

Prof et gameuse à mes heures perdues, j'aime aussi toutes sortes d'activités créatives et de bricolage. Je suis plutôt hétéroclite dans mes goûts pour les jeux, hors FPS ou Survival Horreur. J'ai bien sur une préférence dans ce large panel ! Elle va pour les RPG solo plutôt médiéval-fantastique (aussi ces jeux dans lesquels on élève des petites créatures), les jeux de plateforme,...
Happy
Happy
100 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

A propos de l'auteur

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

One thought on “Review : The Diofield Chronicles

  1. Superbe article 😉
    N’étant fan du genre RPG tactical, je passe mon chemin 🙂 Mais le reste ressemble fortement à du bon Square Enix qui devrait plaire aux amoureux du genre 🙂

Laisser un commentaire

Next Post

Disney Dreamlight Valley

Disponible depuis le 6 septembre dernier en Early Access avec des pack fondateur allant de 30 euros à 70 euros, Disney Dreamlight Valley est sorti sur pas mal de plateformes (PC, PS5, PS4, Xbox Series X/S, Xbox One, Switch). Qu’est ce que Disney Dreamlight Valley? Disney Dreamlight Valley est un […]

Suivez nous aussi sur youtube