Connecte en tant que
[Trophées PS3] The last of us
Parmatrobymat Date 23 Sep, 2013 At 10:29 | Categorie Trophées PS3 | Avec 1 Comment

 

 

the-last-of-us_1

 

 

J’attendais The last of us avec une certaine impatience. En lui-même, le jeu ne m’a pas déçu. Son solo est très bon. Excellent même. Le scénario est très bien pensé, les personnages sont attachants et on ne s’ennuie pas une minute dans cette road story.

Mieux, la « morale » finale est bien amenée et vous conduirait presque à vous poser des questions sur vous-même. Auriez-vous fait pareil, comprenez-vous les choix des personnages. Bref, pour moi c’est une bonne fin pour une bonne histoire bien réalisée.

Mais ce tableau idyllique est loin d’être le reflet de mon expérience sur ce jeu. Si j’en étais resté à la pratique du solo, comme un joueur lambda, TLOU aurait fait un sans-faute (à part peut-être l’intelligence artificielle, aussi bien celle des ennemis que celle de nos compagnons, qui sont, disons-le, aussi intelligents et réactifs que des plantes vertes).

Mais non, je suis chasseur de trophées, et là, le cauchemar commence.

Pour TLOU, il y a en gros 3 types de trophées : des trophées de collecte d’objets, des trophées relatifs à la difficulté, et les trophées du multi. Et ils sont TOUS plus calamiteux et inutiles les uns que les autres.

1/ Les trophées de collecte et d’amélioration

Au cours de l’aventure, vous pourrez ramasser des objets de diverses natures. Il y a un trophée pour :

  • Avoir trouvé tous les artefacts
  • Avoir trouvé tous les pendentifs des lucioles
  • Avoir trouvé toutes les BD de Ellie
  • Avoir trouvé tous les manuels d’entrainements
  • Avoir ouverts au surin toutes les portes bloquées

Ces trophées de collecte ne me dérangent pas, ils obligent le joueur à vraiment fouiller tous les recoins des maps, et je trouve personnellement que c’est une bonne chose. Pour les portes bloquées, il faut toutefois faire attention à garder assez de surin pour ouvrir toutes les portes, ce qui, dans la difficulté maximale, n’est pas forcément évident. Les ressources sont rares, et il faut vraiment faire attention à ne pas les gâcher.

En plus de ces trophées, il y a aussi un trophée relatif aux conversations optionnelles que vous pouvez avoir avec les différents personnages, et un trophée pour avoir écouté toutes les blagues d’Ellie. Malheureusement, nos amis de Naughty Dog ont foiré le coup, et ces trophées sont très buggés ! Les conversations ne se déclenchent qu’à certains moments. Il faut être proche du personnage, et attendre que le triangle s’affiche au-dessus de sa tête, pour pouvoir lancer la conversation. Mais voilà, à plusieurs reprises, le triangle n’est jamais apparu. Rien à faire. De même pour les blagues d’Ellie. Ici pas de triangle, Ellie sort juste son bouquin à certains moments, et il faut écouter toutes les blagues. Encore buggés, parfois du sable se met dans les rouages, et Ellie ne sort jamais son livre. Pire encore, parfois vous écoutez bien la conversation, et celle-ci ne se comptabilise pas dans les statistiques !! Magique. Bravo les développeurs. J’ai dû chercher après les conversations foirées dans ma « partie plus », j’y reviendrai plus tard. Ce qui est sûr, c’est que devoir enregistrer manuellement deux fois (une pour enregistrer les objets et conversations dans les stats, et une autre, pour la sauvegarde) toutes les 3 minutes, dès qu’on a trouvé un artefact ou une conversation, ça pourri bien l’expérience, et la rendant saccadée. Dommage, très dommage.

Enfin, au cours de la partie, vous pourrez ramasser des pilules (ou des plantes) pour améliorer les capacités de Joël, et des pièces qui vous serviront à améliorer les armes qui sont à votre disposition. Le problème, c’est qu’il est impossible d’en ramasser assez au cours d’une seule partie pour améliorer complétement Joël, ou pour améliorer à fond toutes les armes. Ce qui vous force donc, une fois de plus, à faire une « nouvelle partie plus » pour terminer d’améliorer le tout. Obliger les joueurs à faire un jeu plusieurs fois m’énerve prodigieusement, et Naughty Dog a excellé dans ce domaine pour son dernier bébé. J’insiste là-dessus de suite, dans le paragraphe suivant.

2/ Les trophées relatifs à la difficulté

Vous aimez The last of us ? Et bien encore heureux, parce que pour le platiner, il vous faudra faire pas moins de 3 fois son solo pour y parvenir ! Oui, 3 fois, rien que ça ! 3 fois en jouant exactement de la même façon … Je peux encore comprendre le procédé pour des jeux comme Infamous, où l’on joue une fois le jeu en étant gentil, et une autre fois en étant du côté obscur de la force. Là les pouvoirs ne sont pas les mêmes, les missions diffèrent, et vos choix ont une incidence sur le déroulement de la partie.

Dans TLOU, pas du tout, rien de tout ça. Vous jouerez de la même façon, à part en difficulté survivant, où vous n’aurez pas le mode « écoute ». C’est d’ailleurs le seul point positif des trophées de difficulté, puisque cela booste quand même pas mal la difficulté, le mode « écoute » vous facilitant tout de même grandement la tâche. Obliger les joueurs à s’en passer est intéressant je trouve. Mais débloquer d’origine la difficulté survivant aurait suffit. Présentement non, vous devrez finir le jeu une première fois dans la difficulté de votre choix, ce qui débloquera la difficulté survivant. Une fois le jeu terminé en survivant, vous devrez le terminer une nouvelle fois, en « survivant plus ». Superbe. Intérêt zéro.

 

3/ Les trophées du multi

Ici encore, les concepteurs du jeu ont fait fort ! Vous n’aimez pas les deathmatchs en équipe ?? Alors passez votre chemin, car pour avoir les trophées du multi, vous allez devoir en manger.

Le mode multi n’est pourtant pas mauvais. Même moi qui ne suis pas fan de ce genre de mode de jeu, je dois bien avouer que les parties multi sont tout de même assez appréciables. Il y a une vraie part de stratégie à mettre en place avec les membres de votre équipe. Cette notion d’équipe est grandement importante, car vous n’arriverez que très rarement à gagner face à une équipe organisée si les membres de votre équipe la jouent solo. Vous serez punis immédiatement.

Malheureusement, 3 modes de jeu (et encore, deux seulement à la sortie, le mode « interrogatoire » ayant été ajouté par la suite) c’est peu, et ils sont en plus assez similaires.

Revenons-en aux trophées : pour terminer ce qui doit être fait en multi, vous devrez jouer, dans le meilleur des cas, 168 parties ! C’est énorme, et laissez-moi vous dire qu’à la fin, on est vraiment soulagé d’en avoir terminé.

Il faudra en effet faire survivre son clan (une fois les Lucioles, et une fois les Chasseurs) pendant 12 semaines complètes, chaque partie représentant une journée.

Certaines missions, si elles sont perdues, peuvent vous faire perdre l’intégralité de vos survivants, et vous n’aurez donc plus qu’à tout recommencer … à partir du jour un de la semaine une 🙁

 

Pour conclure, je dois dire malheureusement que la chasse aux trophées de The last of us a considérablement pourrie mon expérience de jeu. Je me suis clairement forcé à refaire le solo (2 parties et demie pour ma part, un glitch existant pour limiter un peu le nombre de parties à faire) et encore plus forcé à terminer le multi. Dommage, car ce jeu est pourtant excellent. Cette fois la chasse a été ennuyeuse et fastidieuse. Ce n’est heureusement pas toujours le cas, comme vous le verrez lors de mon prochain article.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
[Trophées PS3] The last of us, 10.0 out of 10 based on 2 ratings

Par -


Close
N'hésitez pas à nous suivre sur les réseaux sociaux
By clicking any of these buttons you help our site to get better