Connecte en tant que
L’avis d’Amélie: Final Fantasy XIV sur PC
ParAmelie Date 24 Juin, 2016 At 02:28 | Categorie JEUX VIDEO, mise en avant, TESTS, Tests pc | Avec 1 Comment

ffxiv_19052016_140745L’univers des Final Fantasy existe depuis des années et continuera encore de nous émerveiller en septembre prochain avec le très attendu XVeme épisode de la saga. Mais pour les amateurs de MMORPG, Square Enix nous gâte depuis 2010 avec le XIVeme volet de la saga, enrichi en 2015 d’une extension. Préparez vos Chocobos, on repars sauver le monde !

La premier grand aspect d’un MMORPG, c’est son modèle économique. Le soft de Square Enix se démarque par le fait qu’il faut payer l’accès au jeu, puis un abonnement pour en garder cet accès. Comptez 45 euros pour l’édition intégrale accompagnée d’un mois d’abonnement sur Square Enix Boutique. Cela peux sembler cher, mais il faut savoir que tout les joueurs sont ainsi placés sur un pied d’égalité et que la boutique online ne propose que du cosmétique donc pas de pay to win. On se retrouve ainsi avec une communauté mature composée principalement d’adultes.

ffxiv_19052016_141550Graphiquement, le jeu est très beau, les paysages sont soignés, les personnages bien modélisés et les effets des sorts en mettent plein la vue. Les décors variés fournissent tout un assortiment d’ambiance où chacun trouvera son compte. De la contrée océanique à la ville dans le désert en passant par une forêt aux apparences tranquilles, la randonnée est loin d’être désagréable. Nous retrouvons ici les superbes musiques de Nobuo Uematsu pour nous transporter dans cet univers et dans notre quête pour sauver le monde. Une musique différente par lieu, par situation et même par monture, les grands appréciateurs des soundtracks de FF ne seront pas déçus. Vous retrouverez même les musiques d’autres jeux de la licence pour des grands moments de nostalgie.

La création de personnages est très complète et vous offre le choix entre cinq races ( six si vous possédez l’extension ). Une fois son personnage conçu, on arrive au choix de la classe. Ne craignez pas de vous tromper car un seul héros peut apprendre toutes les classes proposées. Oui oui, avec un seul personnage, vous pouvez débutez en tant qu’élémentaliste, passez gladiateur ou occultiste à votre bon loisir. Il y a également les jobs, sortes de « fusions » entre deux classes. Il est ainsi possible de parcourir l’ensemble des archétypes en un seul héros, évitant les rerolls (redémarrage avec 1 autre personnage) et l’ennui de devoir refaire une histoire déjà parcourue.

ffxiv_19052016_144251Pour ce qui est du scénario, il se déroule 5 ans après un grand cataclysme ayant abouti sur l’éveil de Bahamut, vaincu par des Guerriers de la Lumière dont personne ne se souvient vraiment. Malgré le temps, le monde est toujours en danger et c’est vous, aventurier débutant choisi par la déesse de la Lumière, qu’il revient de sauver la planète. Comme pour tout MMORPG qui se respecte, vous aurez besoin de beaucoup de temps pour en venir à bout. A vrai dire, une fois arrivé au niveau 50 qui était le maximum à la sortie du jeu, vous n’avez fait que la moitié…

La version française est très réussie, le doublage est impeccable même si on en profite que pour les missions de l’histoire principale. Pour les puristes, rassurez-vous, il est possible de choisir le doublage japonais.

ffxiv_19052016_141002En dehors de la trame principale, vous avez également des défis de guilde pour vous familiariser avec votre archétype, les traditionnels donjons et raids pour monter en niveau et acquérir de l’équipement ainsi que l’artisanat (là aussi, vous pouvez apprendre tous les métiers sur un personnage) entre autres. Il est rapide de trouver un groupe pour les premières activités via l’outil de recherche de groupe.

Qui dit MMO dit multijoueur. Il n’y a pas de serveur francophone en soi, mais le jeu indique pour chaque joueur la langue du client, permettant de localiser les français. Il existe également une traduction automatique, changeant les politesses et les noms des sorts dans votre langue même si votre interlocuteur n’en parle pas un mot. La communication est ainsi facilitée même si le top resteras toujours d’être avec des camarades en vocal.

Les guildes sont existantes, présentes sous le nom de Compagnie Libre et offrant de nombreux avantages en plus de réunir des joueurs parlant la même langue pour collaborer sur les instances. La communauté est très agréable, les personnes s’entraidant pour les monstres puissants et prenant le temps de guider les nouveaux lors de leur première fois en donjon.

ffxiv_19052016_141837Pour ceux qui possèdent une ps4, sachez aussi que vous pouvez acquérir ce MMO sur la même base économique ( payement + abonnement ). Il n’y a pas besoin d’abonnement ps + pour jouer à ce soft sur la console de Sony. Je n’y ai personnellement pas joué mais j’en ai reçu des échos positifs dans la maniabilité à la manette. Il existe des guildes francophones accueillant les joueurs consoles donc ne craignez pas d’être seul, ça ne sera pas le cas longtemps.

Ce quatorzième épisode n’est pas prêt de mourir. En effet, des mises à jours sont toujours fréquentes, les développeurs communiquent avec les joueurs via une émission mensuel et un forum actif, preuve d’un investissement sans faille.

ffxiv_19052016_142129

En résumé, un MMORPG que je recommande chaudement, que vous soyez fan de l’univers de FF ou non. Si vous hésitez, 14 jours d’essais sont proposés pour vous faire votre propre idée du soft.

Ma note: 5/5

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)
L’avis d’Amélie: Final Fantasy XIV sur PC, 10.0 out of 10 based on 2 ratings

Par - Clavier ou manette ? FPS ou RPG ? Peu importe, tant que c'est un jeu, je suis présente !


Close
N'hésitez pas à nous suivre sur les réseaux sociaux
By clicking any of these buttons you help our site to get better