Connecte en tant que
Coup de Cœur Ciné: DEADPOOL, le film qui déchire sa race…
ParDark-Cervo Date 11 Fév, 2016 At 06:57 | Categorie CINEMA, COMICS, Coups de coeur !!, Critiques de films, mise en avant | Avec 2 Comments

 

Au sein de l’équipe Gamepad, nous sommes deux à avoir vu le fameux Deadpool hier au ciné. Nous vous proposons ici notre avis.

Rappelons au passage que ce film est destiné à un public adulte (tant dans ses scènes d’action que dans son humour), n’y amenez donc pas vos razmokets  😉 .

cavalier_noirL’avis de Dark-Cervo:

On va faire très simple, si vous vous demandez encore s’il faut aller voir Deadpool.  

En gros, si vous avez aimé la bande annonce (voir ci-dessous), foncez. En revanche si vous l’avez détestée, restez chez vous.

Ici, pas d’erreur sur la marchandise, le produit livré correspond parfaitement à ce que l’on nous a prévendu. Complètement barré (à l’image du générique d’ouverture où déjà j’ai pu entendre les premiers rires dans la salle), le film remplit parfaitement sa mission d’introduire sur le grand écran le personnage le plus déjanté de l’univers Marvel.

Tout comme dans les comics, Deadpool semble être le seul dans le film à être conscient qu’il est un personnage de fiction, il s’adresse plusieurs fois directement au spectateur ce qui ne manque pas de rendre le film encore plus loufoque qu’il ne l’est déjà au départ.

Certes le scénario peut sembler léger, mais on prend énormément de plaisir. L’acteur Ryan Reynolds (après les échecs de Green Lantern et R.I.P.D) semble vraiment s’éclater dans la peau de ce Bad Guy, ses répliques font mouche quasi-systématiquement (le public de la séance était hilare durant presque tout le film). Et l’actrice Morena Baccarin, plus habituée aux rôles pour la télévision (V, homeland, Gotham…) trouve parfaitement sa place et apporte la touche glamour du film (indispensable pour contrebalancer avec la sale tronche du personnage principal).

Mention spéciale pour la VF, la voix de Pierre Tessier colle parfaitement au personnage et c’est toujours un plaisir d’entendre celle d’Emmanuel  Karsen (ici pour le méchant) la voix de Daryl dans The Walking Dead.

A la sortie de la projection, les visages des spectateurs semblent conquis. D’ailleurs, signe qui ne trompe pas, ils ont été nombreux à attendre jusqu’au bout les 2 scènes post-générique de fin.

Ma note: 4/5

 

l’ Avis d’Arsouille:12735852_10204106145373515_1262276053_n

Deadpool ou comment décompresser pendant presque deux heures

Si comme moi vous aviez hâte de voir ce film grâce aux bandes annonces  et bien n’hésitez pas le film est à la hauteur de ses trailers (ce qui n’est pas le cas de tous les films).

On découvre un « anti héros » complètement survolté, politiquement incorrect, le contraire de tous ses homologues connus jusqu’à ce jour. Dès le départ il vient nous chercher dans notre fauteuil pour nous emmener avec lui en brisant le quatrième mur et en joue tout au long du film sans que cela soit trop lourd.

Du coté des scènes d’action nous sommes servis ça envoie du lourd du début à la fin sans en faire de trop et toujours dans le ton de l’humour.

Plusieurs fois il fait des allusions aux autres films de super héros, parfois sous forme de moqueries toutes aussi drôles les unes que les autres.

Vous dire si le film colle parfaitement au comics je ne peux pas car je ne connais pas ses aventures sur papier mais ce que je peux vous dire c’est que ce film vaut le coup d’être vu et est pour moi un des meilleurs si ce n’est LE meilleur Marvel que j’ai eu l’occasion de voir jusqu’à présent et je les ai tous vu.

Je vous encourage donc à aller le voir et contrairement à un certain Kylo Ren qui vit dans une galaxie lointaine, on comprend pourquoi Deadpool porte un masque …

Ma note: 4.5/5

Autour du film :

2016-deadpool

Coté film :

Ce n’est pas la première fois que Ryan Reynolds endosse le rôle de Wade Wilson alias Deadpool. En effet, vous avez déjà pu le voir dans X-Men Origins: Wolverine  (il n’y a cependant aucun lien scénaristique entre les 2 films).

Coté Blu-ray/dvd:

Le blu-ray et le dvd du film sont d’ores et déjà annoncés pour le mois de juin 2016 (voir liens en bas de l’article).

Coté comics : 

Pour ceux qui souhaitent prolonger l’expérience Deadpool mais qui n’ont jamais mis le nez dans un comics dédié à ce héros déjanté, notons que Panini Comics vient de sortir une anthologie « Je suis Deadpool »* de presque 300 pages regroupant une sélection de récits relatant des événements marquants de la vie du personnage. C’est assurément un excellent moyen de découvrir le héros dans son média d’origine et ça peut constituer un bon guide si vous souhaitez aller plus loin dans la lecture de ses aventures.

*afin de calmer d’office d’éventuels trolls désirant se lâcher dans les commentaires, sachez que les titres des anthologies Marvel publiés chez panini ne surfent aucunement sur la tragédie de Charlie hebdo. En effet cette collection a démarré bien avant ce terrible mois de janvier 2015, citons par exemple la compilation consacrée au tisseur de toile parue en avril 2014 « je suis Spider-Man ».

l'une des photos dévoilées par Hot Toys de sa figurine.

l’une des photos dévoilées par Hot Toys de sa figurine.

Ryan Reynolds découvrant la figurine de son personnage

Ryan Reynolds découvrant la figurine de son personnage

Coté goodies:

Voilà déjà quelques semaines que la communauté des collectionneurs s’agite autour des photos publiées par Hot Toys sur sa figurine du film. La marque a d’ailleurs offert à l’acteur Ryan Reynolds la reproduction de son personnage dans le film à l’échelle 1/6 (30 cm environ).  Sortie prévue en juillet 2016.

 

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (4 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +4 (from 4 votes)
Coup de Cœur Ciné: DEADPOOL, le film qui déchire sa race..., 10.0 out of 10 based on 4 ratings

Par -


Close
N'hésitez pas à nous suivre sur les réseaux sociaux
By clicking any of these buttons you help our site to get better