Connecte en tant que
Avis à la population geek, Randal’s Monday est à présent disponible !
ParVandryel Date 13 Nov, 2014 At 06:59 | Categorie ACTU JEUX VIDEO, JEUX VIDEO, News Jeux indépendants | Avec 1 Comment

Randal’s Monday, l’aventure Point & Geek de Nexus Game Studios et de l’éditeur Daedalic Entertainment est sorti !
Randal’s Monday s’annonce comme un festin de références issues de la culture geek. Les émules peuvent s’attendre à une flopée d’icônes capables d’éveiller leur nostalgie, le tout enrobé d’un humour bien cynique au cœur d’une histoire inédite et décalée à souhait. Le joueur se retrouve coincé dans une odyssée du temps et de l’espace, où Randal, le personnage principal, doit vivre et revivre le pire jour de la semaine, le lundi. Il est invité à vivre une aventure épique sur l’amitié au cours de 7 chapitres et de plus de 20 heures de jeu.

Le jeu n’est pas juste un hommage à des classiques comme « Un Jour Sans Fin » ou « Clerks » que les développeurs perçoivent comme des références de comédies et de film sur l’amitié. « C’est un des meilleurs scriptes que j’ai lu depuis des années » affirme Jeff Anderson, la star légendaire de Clerks. Ce dernier n’a pas seulement prêté sa voix au personnage principal, Randal, il a aussi accompagné les développeurs de Nexus Game Studios sur la rédaction du scripte.

« C’est un rêve qui devient réalité » explique le Lead Game Designer du studio, Enric Costa : « Nous sommes un petit studio indé, six mecs rassemblés sur un projet qui mixe tout ce que nous aimons du monde du divertissement : un gameplay classique de point & click, une histoire d’amitié, beaucoup d’humour et des personnages impertinents. Nous sommes bien sûr des fans de cinéma, de séries TV de jeux et de culture pop en général mais nous nous sentons surtout proches du cinéma indépendant. Avoir dans l’équipe Jeff Anderson du film Clerks sur le doublage et pour nous aider sur le scripte, sur les blagues et le ton humoristique est la meilleure chose qui nous soit arrivée ».

« Je voudrais que l’anneau ne soit jamais venu à moi. Que rien de tout ceci ne se soit passé. »
Randal a tout du personnage principal idéal : klepto et sociopathe sur les bords, c’est exactement le genre d’ami que l’on déteste avoir à ses côtés.
Un lundi matin, après avoir fêté les fiançailles de son ami Matt, Randal se réveille avec une gueule de bois monumentale. En fouillant dans sa poche, il trouve le portefeuille de Matt qui contient la précieuse bague de fiançailles de sa future épouse.

Sans perdre une seconde, Randal vend la bague de son ami et déclenche alors une terrible malédiction. Matt se suicide et Randal se voit contraint de revivre ce fatidique lundi encore et encore, jusqu’à ce qu’il trouve un moyen de remédier à cette horrible situation. Randal doit désormais récupérer l’anneau et se lancer dans une odyssée spatio-temporelle pour relancer le cours normal de sa vie avant que la situation ne s’aggrave… ou que l’univers ne s’effondre.

« Randal est un personnage complexe et profond. Le joueur aura l’opportunité de le faire évoluer au cour du jeu », explique Enric Costa, « En général, les héros de jeux paraissent vaillants et sympathiques. Puis ils sont obligés de trahir et de mentir, de devenir sournois pour résoudre les problèmes induits par la trame du jeu. À la fin, ils redeviennent gentils et personne ne semble leur en vouloir. Nous avons décidé que Randal devait être fourbe dès le début. L’enjeu est de le rendre meilleur au fur et à mesure de l’aventure. Le joueur doit lui apprendre à devenir un meilleur ami, une meilleure personne. »

Nexus ne s’est pas limité à Jeff Anderson pour doubler Randal. Jason Mewes du duo Jay & Silent Bob a aussi rejoint le casting du jeu et y interprète son propre rôle de Jay. Pour ceux qui n’en ont pas assez avec ces deux-là, la version en digitale du jeu inclura également une interview exclusive de Jeff Anderson et Jason Mewes, la bande originale ainsi qu’un calendrier digital.

La presse fait déjà l’éloge de l’histoire de Randal’s Monday. IGN situe le jeu « à l’intersection entre LucasArts et Clerks ». Gamereactor lui a attribué une note de 8 sur 10 et salue l’humour et la richesse du jeu : « Cette aventure contient tellement de références à des bandes dessinées, des films, des séries TV et de jeux, qu’il est étonnant de voir que ses développeurs ont réussi à en faire un jeu indé. Chapeau ! ».

Randal’s Monday est à présent disponible partout dans le monde sur tous les principaux portails de jeux pour Mac et PC. Le jeu est localisé en anglais, allemand et espagnol et propose des sous-titres en français et en russe. Pour 22,99€ les acheteurs recevront le jeu accompagné d’extras comme les bandes originales, des vidéos d’interviews et un calendrier digital.

http://www.randalsmonday.com/

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

Par -


Close
N'hésitez pas à nous suivre sur les réseaux sociaux
By clicking any of these buttons you help our site to get better